Conseils et ressources

Combien me coûterait une urgence médicale survenant hors de ma province, pendant un voyage au Canada?

Par notre collaborateur, James Daw

Les écarts entre les régimes publics de soins de santé peuvent s’avérer coûteux pour les Canadiens en visite dans une autre province. Parmi ce qui risque de coûter le plus cher, il y a le transport vers l’hôpital le plus proche, surtout si le seul établissement en mesure de s’occuper de vos blessures ou de votre urgence médicale est très éloigné. Vous pourriez devoir payer plusieurs milliers de dollars pour être ramené chez vous par ambulance aérienne sous la supervision d’un personnel médical. De là l’avertissement que l’Alberta (accessible en anglais seulement) sert à ses citoyens : assurez-vous de toujours souscrire une assurance maladie supplémentaire ou une assurance médicale de voyage qui vous aidera à assumer le coût du transport par ambulance terrestre ou aérienne.

Combien me coûtera toute ambulance dont j’aurais besoin hors de ma province?

En Nouvelle-Écosse, le coût d’une ambulance terrestre pour les non-résidents peut dépasser 700 $, tandis qu’un voyageur devra dépenser 240 $ en Ontario. L’utilisation d’une ambulance aérienne peut coûter 2 700 $ l’heure en Colombie-Britannique et près de 3 000 $ l’heure au Québec. Des frais similaires sont susceptibles de s’appliquer dans les autres provinces, mais ils ne figurent habituellement pas dans les sites Web des gouvernements. Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario se contente d’avertir les visiteurs qu’ils pourraient devoir payer le « coût réel » dans certains cas, sans préciser quel serait le coût potentiel d’une ambulance aérienne avec personnel complet.

Mike Vallee, directeur principal de l’Assistance pour Intrepid 24/7, en dévoile un peu plus : « Dans l’ensemble du Canada, le coût d’une ambulance aérienne avec personnel complet (médecin, infirmière et inhalothérapeute) peut aller jusqu’à 48 000 $. Et si un résident de l’Ontario, par exemple, doit revenir du Québec en ambulance aérienne, il pourra lui en coûter jusqu’à 15 000 $. »

Y a-t-il des cas où les services d’ambulance sont défrayés par le régime public de soins de santé?

Ce transport peut parfois être gratuit ou partiellement subventionné, mais les règles varient d’une province à l’autre. Très souvent, les visiteurs doivent payer plus cher que les résidents.

Étonnamment, la société STARS (Shock Trauma Air Rescue Society Air Ambulance) (accessible en anglais seulement), qui fournit les services d’ambulance aérienne par hélicoptère en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba, n’impose aucuns frais. Comme l’explique son porte-parole, Cam Heke, son financement provient de dons publics et de subventions gouvernementales, alors toute personne est considérée comme un patient. Mais les visiteurs se rendant dans ces provinces ne bénéficient pas des subventions pour ce transport aérien.

En Ontario, les visiteurs profitent comme les résidents d’un transport gratuit entre les hôpitaux, et de l’Ontario vers un hôpital situé hors de cette province. Mais dans les autres provinces, les coûts varient énormément.

Aperçu des règles et des frais dans l’ensemble du Canada

AlbertaLes coûts ne sont pas indiqués dans le site Web du gouvernement.

Colombie-Britannique (accessible en anglais seulement)– Les visiteurs et les résidents qui n’ont pas de carte d’assurance maladie de la province paient :

  • des frais fixes de 530 $ pour le service terrestre
  • 2 746 $ l’heure pour le transport ambulancier par hélicoptère
  • 7 $ par mille terrestre pour le transport ambulancier par avion

Île-du-Prince-Édouard Les visiteurs et les résidents ne disposant pas de carte-santé valide paient :

  • 600 $ pour un service d’ambulance terrestre au sein de la province
  • 691,95 $ pour un aller simple à Moncton (Nouveau-Brunswick)
  • 1 080,50 $ pour un aller simple à Halifax (Nouvelle-Écosse), à Fredericton ou à Saint John (Nouveau-Brunswick)

Les Canadiens non-résidents seront facturés 12 000 $ pour les services d’ambulance aérienne, et les visiteurs non-Canadiens peuvent s’attendre à une facture de 18 000 $.

Manitoba - Les coûts ne sont pas indiqués dans le site Web du gouvernement.

Nouveau-Brunswick - Les visiteurs et les résidents qui n’ont pas de carte d’assurance maladie valide paient 650 $ pour une ambulance ordinaire et 6 500 $ pour une ambulance aérienne.

Nouvelle-Écosse (accessible en anglais seulement) – Pour le transport en ambulance ordinaire, il en coûte 711,60 $ aux visiteurs originaires du Canada et 1 067,35 $ pour les gens d’autres pays ou les néo-Canadiens. Le coût d’une ambulance aérienne n’est pas indiqué dans le site Web du gouvernement, ni dans celui de LifeFlight, une société de services de santé d’urgence (SSU).

Nunavut  - Les autorités avertissent les visiteurs des autres provinces que les soins de santé peuvent être très chers dans ce territoire. Une évacuation par ambulance aérienne peut coûter jusqu’à 40 000 $ selon le lieu où se trouve le patient, l’avion d’évacuation médicale le plus proche et le centre le plus proche capable de fournir un traitement.

OntarioL’Ontario facture 240 $ pour le transport terrestre aux visiteurs d’une autre province munis d’une carte d’assurance maladie émise au Canada, ainsi qu’aux Ontariens sans carte d’assurance maladie de cette province. Le coût total du transport en ambulance aérienne est facturé aux visiteurs et aux résidents n’ayant pas de carte d’assurance maladie de l’Ontario, aux résidents qui sont rapatriés en Ontario, et dans les cas où ce type de transport n’est pas jugé nécessaire sur le plan médical.

Québec Le Québec est le seul endroit où l’on transporte les passagers sur civière à prix modique — à condition d’avoir effectué le paiement à l’avance. Les résidents et les visiteurs peuvent en effet acheter cette « carte d’adhésion » directement auprès de la compagnie locale Airmedic. Les frais d’adhésion annuels sont passés à 120 $ par personne (250 $ par famille) au début de 2013. Les détenteurs d’une police d’assurance automobile de La Capitale Assurances générales peuvent payer aussi peu que 45 $ par personne. « Nous offrons aussi une couverture pour les touristes ou les résidents qui se rendent en région éloignée, indique Jolyane Pronovost, directrice des relations publiques d’Airmedic. Il en coûte 25 $ pour une période de sept jours. »

Saskatchewan (voir la section 5) Selon l’endroit où ils se trouvent, les résidents doivent payer entre 245 $ et 325 $ pour un appel de base. Les résidents des zones rurales paient aussi des frais de 2,30 $ le kilomètre pour les transferts vers de plus grands centres; on limite toutefois à 275 $ la contribution des résidents âgés. Le site Web du gouvernement n’indique pas les coûts facturés aux visiteurs.

Terre-Neuve-et-Labrador (accessible en anglais seulement)– Les non-résidents sont facturés sur la base du « recouvrement des coûts » pour le transport par ambulance aérienne.

Territoires du Nord-Ouest – Une brochure gouvernementale indique qu’il en coûte en moyenne 10 000 $ pour le transport en ambulance entre Yellowknife et la capitale de l’Alberta. Le patient est aussi susceptible d’avoir à payer pour le service d’ambulance terrestre, la présence d’une infirmière ou d’un médecin pendant le vol, et pour le trajet de retour à domicile après la sortie de l’hôpital.

Yukon – Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Yukon défraie les déplacements pour raisons médicales des résidents ayant besoin de certains services — mais pas ceux des visiteurs. Le site Web du ministère ne précise pas ce que les visiteurs pourraient devoir payer.

Le recours à une ambulance aérienne est-il couvert par mon assurance médicale en cas d’urgence?

Vérifiez cela avec votre assureur et lisez soigneusement votre contrat d’assurance. Les polices ne permettent pas le paiement des services de transport d’urgence à moins que ceux-ci aient été « approuvés et organisés à l’avance par l’assureur ». Alors, faites en sorte que vos compagnons de voyage sachent qu’il faudra contacter votre assureur si vous êtes malade ou si vous vous blessez. Gardez sur vous en tout temps le numéro de téléphone du service d’assistance en cas d’urgence de l’assureur.

Vous devriez aussi connaître les autres exclusions pouvant s’appliquer au transport en ambulance et à d’autres services médicaux d’urgence. Il se peut que votre police ne couvre pas les courses de véhicules motorisés, l’alpinisme et d’autres sports, de même que toute activité illégale, les défaillances dues aux drogues et à l’alcool, et les problèmes médicaux récents. Si le libellé de la police vous semble vague et que vous n’êtes pas sûr que des activités sportives spécifiques sont couvertes, appelez votre assureur et demandez qu’il vous réponde par écrit.

Y a-t-il une limite au montant que paie un assureur?

Au Canada, les polices d’assurance médicale de voyage n’incluent habituellement pas de limite séparée pour l’utilisation d’une ambulance terrestre ou aérienne. Toutefois, les assureurs ont coutume d’exiger que le transport par ambulance aérienne soit préautorisé et organisé par l’entremise de leur fournisseur de services d’assistance, car ils veulent avoir la certitude que ce transport est nécessaire sur le plan médical et que le coût se limite aux frais normaux pour ce type de service.

Un voyageur canadien qui n’a aucune couverture médicale risque de payer beaucoup plus pour des services ambulanciers ou tout autre service médical que ce qu’un assureur pourrait négocier en son nom. Selon Mike Vallee d’Intrepid 24/7, les voyageurs non assurés peuvent faire face à des coûts plus élevés en raison des délais nécessaires à l’organisation des transferts de retour vers leur province d’origine à un moment où il pourrait y avoir peu de lits disponibles dans les hôpitaux.

Combien me coûterait une protection personnelle pour un voyage au Canada?

L’assurance médicale est beaucoup moins chère pour un voyage au Canada que pour un séjour dans un autre pays. Mais contrairement au coût de la carte qui permet d’avoir accès à une ambulance aérienne au Québec, le prix varie selon l’âge de l’assuré et le régime choisi. Le même régime couvrant les déplacements au Canada pourrait coûter aussi peu que 36 cents par jour pour une personne de 54 ans ou moins, et environ 3,5 fois plus pour une personne de 65 à 69 ans. Et même après l’âge de 85 ans, il est plus économique de payer pour quatre jours de protection que d’acheter une carte valide sept jours pour une ambulance aérienne au Québec.