Des études de cas

Manque d’oxygène au Pérou

Une femme qui se promenait dans la ville s’est mise à avoir mal à la tête et à avoir le souffle court.

Une femme de 64 ans se promenait dans la vieille ville de Puno au Pérou, située à grande altitude, quand elle s’est mise à avoir mal à la tête et à avoir le souffle court. Elle consulta un médecin de l’endroit, mais ses symptômes ne s’améliorèrent pas. Peu de temps après, elle a été prise d’une toux sèche et s’est sentie complètement épuisée.

Elle a communiqué avec Intrepid 24/7 et notre personnel est immédiatement entré en contact avec des professionnels de la santé de Puno. Nous avons tout de suite obtenu son hospitalisation dans un établissement de bonne réputation de la région, où elle a subi des radiographies et d’autres tests qui ont révélé un manque d’oxygène et détecté la présence de liquide dans ses poumons. Il a été établi qu’elle souffrait du mal de l’altitude, de pneumonie et du syndrome de détresse respiratoire aiguë, une maladie qui peut être mortelle. L’administration de liquides, d’oxygène, de stéroïdes et d’antibiotiques ont permis de stabiliser son état.

Vu la complexité de la situation, Intrepid 24/7 a rapidement organisé son transport d’urgence par avion à l’un des meilleurs hôpitaux de Lima, la capitale. Hospitalisée à l’unité des soins intensifs, elle a commencé à se rétablir. Quelques jours plus tard, elle s’est rendue à l’aéroport en taxi et est rentrée chez elle à bord d’un vol commercial.